Interview exclusive : Tenshi no hana, au delà de l'inspiration!


Bonjour! Aujourd'hui je vous dévoile une petite surprise, une nouvelle catégorie de publications sur le blog... Les articles-interviews! 


J'ai décidé de rédiger une à deux fois par mois des articles pour vous faire découvrir différentes personnalités du monde de l'ongle et du nail art, au travers de quelques questions personnelles et en rapport avec leur activité, leur quotidien. Vous pourrez y retrouver des blogueuses, des créatrices de vernis faits-mains, certaines de mes partenaires, et autres invité(e)s, que je choisirai toujours autour d'un thème autenthique qui me plaît chez elles, ou chez le concept qu'elles représentent...



J'inaugure donc cette nouvelle rubrique avec un grand nom parmi les blogueuses : Samantha, alias Tenshi-no-hana. Et le thème du jour sera ... Au delà de l'inspiration cohabitent créativité et talent...


Tenshi no hana est une artiste aux multiples facettes, qui fascine par son authenticité et sa simplicité, qui a gentiement accepté de se prêter au jeu de l'interview, pour mon plus grand plaisir, et surtout pour le vôtre!

Vous cherchiez les ingrédients de la potion magique d'une nail artiste accomplie...? De la précision au travers d'une infinie douceur! C'est donc tout naturellement autour des notions de créativité, d'inspiration et d'authenticité que l'interview est orientée.



L'entretien avec Tenshi, c'est par ici! Et sa générosité en matière de mots est égale à son talent, alors j'espère que vous aimez la lecture!!!!


Avant toute chose, je vous montre quelques photos de nail arts que j'adore, et qui font partie de mes préférés, par Tenshi évidemment!


Toutes ces photos appartiennent à Tenshi et sont protégées par copyright. 











Hello Tenshi, merci beaucoup de prendre le temps de répondre à cette interview. Je ne pense pas qu’il soit utile de te présenter ^^mais sait on jamais...

Qui es tu ? ^^

Hello Ondine, je suis très touchée par cette interview merci beaucoup ^^

Dans le monde du nail art je suis Tenshi no Hana, blogueuse passionnée depuis plus de 4 ans ; dans mon boulot je suis la doctorante qui fait des années de rab (j’en suis à ma 4ème année) ; pour mes parents je suis leur fillote unique ; pour mon chéri la femme de sa vie (j’espère !) ; et pour moi je suis un peu tout ça à la fois, un petit mélange du nom de Samantha (Sam pour tout le monde en fait ^^).


Comment te décrirais tu en trois mots seulement ?

Hum difficile… je dirais passionnée et sensible mais têtue !


Quel est l’événement (ou la période de ta vie) durant le/laquelle tu as découvert le nail art ?

Ce n’est pas vraiment un évènement, c’est juste la suite logique d’une vie de création.

J’ai toujours aimé créer, toute petite je faisais des maisons de poupées avec des morceaux de carton et des chutes de tissus.

Plus grande je me suis mise à dessiner de manière compulsive. Parallèlement à cela j’ai développé un goût pour l’esthétique et le monde de la beauté, et plus particulièrement pour la beauté des mains. J’ai toujours aimé les mains, qui sont pour moi le vrai reflet de l’âme. Les mains en disent très long sur une personne ^^

Je prenais alors grand soin de mes ongles, que je vernissais pour ainsi dire presque tout le temps. À l’époque j’aimais les teintes très douces, très nude, les beiges laiteux qui faisaient un ongle propre et net, les rosés légèrement irisés. Parfois je portais du rouge ou du bordeaux, mais c’était assez rare !

Un jour, au détour d’une visite chez un grossiste en esthétique, je suis tombée sur les rayons de vernis Peggy Sage : une ribambelle de teintes toutes plus belles les unes que les autres, des paillettes et des reflets étincelants de mille feux. Je crois que je suis restée une bonne heure devant le rayon à examiner chaque vernis un à un, et je suis finalement repartie avec le Beige Etincelant : un superbe vieux doré, très étincelant. Ce fut une révélation, ou bien le début de la fin, selon les points de vue ^^

Quelques jours plus tard je m’achetais le Midnight Blue de Gemey : un très beau bleu nuit profond.

Dans le même temps je me suis mise à chercher des couleurs de vernis sur internet et j’ai découvert le monde du nail art, très peu connu en France il y a 4 ans. J’avais bien sûr déjà essayé de faire quelques motifs sur mes ongles auparavant, quelques points au cure-dents ou quelques traits grossiers avec un pinceau taille 2 ou 3, mais là, je découvrais le début de l’étendue des possibilités en matière de nail art.

Je me suis inscrite sur Doctissimo où j’ai rencontré des filles tout autant accrocs aux vernis que moi. On partageait nos swatches, nos découvertes, nos idées et aussi nos premiers pas en matière de nail art. C’est d’ailleurs avec elles (et notamment Sakura) que j’ai découvert le Konad. Au départ il n’était presque pas possible de s’en faire livrer en France !


Héhé, cela a bien évolué depuis!!
As tu démarré ton blog directement à ce moment là ?

Oui. Après cela, tout a été très vite. J’étais de plus en plus passionnée et j’avais soif de nouvelles découvertes. J’ai décidé quelques mois plus tard d’ouvrir mon blog pour recenser mes créations et pour partager avec les « copinautes » de Docti (et pour qui voudrait, mais honnêtement à l’époque, nous étions si peu nombreuses, que l’on ne s’attendait pas, un jour, à obtenir des milliers de visiteurs par jour !).

N’oublions pas que le nail art est un art éphémère, la seule trace de mes créations se trouve en photos sur mon blog (et aussi sur mon PC je ne suis pas suicidaire !). Je ne sais pas si j’aurais eu autant de patience et d’énergie s’il n’avait pas été possible d’en laisser une trace, c’est une question que je me pose.


J'entends bien! Peux tu nous expliquer la signification, ainsi que l’origine de ton pseudo, "Tenshi-no-hana" ? Que représente t’il pour toi ?

A l’origine, lorsque je dessinais, je signais du surnom Angel. Bien sûr, lorsque je me suis inscrite sur Doctissimo, « Angel » était pris des milliers de fois. Je ne voulais pas me retrouver avec un nom à code barre du type « Angel 750796 » ! J’ai donc décidé d’innover un peu…J’aime beaucoup le Japon, sa culture et sa langue. A l’époque j’étais d’ailleurs bien plus immergée dans cette culture que maintenant. Angel…signifie Ange en anglais, et cela se dit « Tenshi » en japonais. « Tenshi » c’est un peu trop simple pour le coup, je voulais quelque chose de plus poétique, de plus gracieux et léger… »Fleur d’ange » : « Tenshi no Hana » ! Finalement ce pseudo qui a été choisi plus par dépit qu’autre chose signifie énormément pour moi aujourd’hui. Tenshi no Hana c’est un peu mon « alter ego » dans le monde du nail art, la partie la plus créative qui est en moi. Elle n’est pas différente de moi, elle fait partie intégrante de moi et s’exprime chaque jour par le nail art.


Dans la même ligne : ton blog se nomme "Nature Nails" : Pourquoi ?

« Nature Nails » pour signifier que je travaille sur ongles naturels. Je suis aussi très sensible à la nature, et c’est pour moi une source d’inspiration inépuisable.



Les filles qui te suivent et qui liront cet entretien s’accorderont à dire que l’authenticité de ton blog en a fait un véritable pilier du monde du nail art.
C’est pourquoi j’aimerais approcher de plus près le fondement de ton art…tes inspirations…
Tes nail arts reflètent-ils tes « humeurs du jour »?

Plus ou moins. Je dirais plutôt que c’est mon choix de vernis à ongles qui reflète mes humeurs du jour, la saison ou un sentiment...

En règle générale, je porte plutôt des teintes sombres en automne et en hiver et des teintes plus chatoyantes pour les beaux jours. Des teintes nude lorsque j’ai envie de simplicité, un joli rouge lorsque mon humeur est plutôt à la séduction, des paillettes lors des fêtes, etc…Je ne le fais pas pour suivre une mode, je suis simplement mon instinct.

Pour les nail arts c’est différent. Réaliser un nail art, c’est toujours un grand moment de ressource. C’est un moment où je me pose, ou je suis calme. J’oublie tout quand je réalise un nail art, je suis entièrement à ce que je fais. Ce qui fait que je suis toujours dans une grande quiétude lorsque je « nail arte », du coup on ne peut pas vraiment dire que je suis influencée par les humeurs de ma journée ^^


D’où tires-tu tes inspirations ?

Elles sont vastes.

Comme je le disais, pour moi, la nature est une grande source d’inspiration. Une fleur, une couleur, un ciel étoilé, une frondaison précoce, un reflet dans l’eau, un flocon de neige,… Ça n’est pas forcément une inspiration directe, c'est-à-dire que cela ne me donnera pas forcément d’idées précises sur un nail art en particulier, mais c’est plutôt une vaste idée de l’esthétique. La nature me permet de toujours garder à l’esprit la simplicité d’une belle chose. S’arrêter sur une belle chose, prendre le temps de la regarder, ne serait-ce qu’une minute, c’est se laisser le temps de « capter » l’instant présent. Savoir trouver et regarder la beauté, pour moi, est la base de mon inspiration.

De manière plus pragmatique, je suis plus directement inspirée par une multitude de choses à commencer par la couleur, mais je peux également être inspirée par un dessin, un motif sur un tissu ou sur une tasse, un thème, etc.

Je suis également bien sûr inspirée par le travail des grandes nail artistes que j’admire.


Quels sont les grands noms du monde de l’ongle que tu admires ou dont tu aimes le travail ? Pourquoi ?...

Je suis particulièrement admirative du travail des artistes russes, car elles sont le symbole de tout ce que j’aime dans le nail art : le travail de la couleur, et une grande finesse.

J’aime tout particulièrement le travail de Liliya Sereditskaya, qui est toujours d’une finesse et d’une technicité parfaite. J’aime également énormément Oksana Borzenkova qui fait un travail juste merveilleux, et celui d’Alexander Stepanov, qui nous prouve combien les hommes peuvent être tout aussi créatifs et minutieux que les femmes en ce qui concerne la manucure !

Mais il y a également des artistes non russes que j’admire beaucoup je vous rassure : Saida, que l’on ne présente plus, Yvonne Retz, fait un travail fabuleux et a son petit style à elle, ce petit « je-ne-sais-quoi » qui émane toujours de ses nail arts. Pisut Masanong, est, à mon sens, le plus grand peintre miniaturiste que je n’ai jamais vu ! J’aime également Robin Moses pour son style bien à elle et le nombre incommensurable de pas à pas proposés sur sa chaîne Youtube. En France, nous avons bien sûr Nita Garcia, qui est une source d’inspiration inépuisable, et qui est si disponible pour tous les passionnés comme nous.


L’infinie douceur qui se dégage de ton travail est comme une sorte de « fil conducteur artistique » de ton blog…
Penses tu que douceur soit un mot qui te caractérise ?

En partie oui ^^

Je pense être quelqu’un d’assez calme et posé, mais je peux également m’emporter bien sûr. Je suis une personne assez engagée, donc je pense être assez douce, mais pas molle pour autant. J’ai mon caractère!



Quel est le point commun que l’on retrouve dans toutes tes sources d’inspiration pour le nail art ? (s’il y en a un) ?


Je dirais la simplicité. Je suis attirée par la beauté simple. Par exemple vous trouverez rarement chez moi, des nail arts très bariolés de couleurs, j’aime tellement la couleur que je préfère la mettre en valeur de manière très simple en l’associant à du neutre (blanc, noir, ou camaïeu de couleurs).

Pareil pour les motifs, je préfère m’attacher à mettre en valeur une petite fleur simple, plutôt que de la noyer sous des motifs divers et variés.


Tu es également fondatrice de la boutique The pretty candy shop (une jolie enseigne où l’on peut honorer sa gourmandise sans prendre un gramme…!!!), et créatrice de tous les bijoux que l’on peut y trouver…
La création de bijoux, une seconde passion, un passe-temps, ou un mode de vie ? (ou les 3 ???)

Ce serait plus un passe-temps qu’une seconde passion. Pour moi passion et passe-temps ne sont pas des termes cumulables. On peut voir un passe-temps devenir une passion (comme le nail art pour moi par exemple), mais une fois que la passion est là, on l’a dans la peau ! Bref, pour moi la création de bijoux est une autre manière d’assouvir ma soif de création, mais ce n’est pas une passion pénétrante au même titre que le nail art.


De même que pour le nail art, quelles sont tes inspirations pour concevoir tes bijoux gourmands ?


J’ai toujours été amoureuse des miniatures, j’aimais regarder les vitrines que faisaient les artistes au marché de Noël. Ces "mini-mondes" m’ont toujours fascinés.

De plus, je suis une éternelle gourmande, alors fabriquer de toutes petites gourmandises pour les porter en bijoux c’est tellement tentant ! Mon inspiration première pour mes bijoux, c’est mon propre goût. Je fabrique des bijoux que j’aimerais déguster pour de vrai, c’est pour cela que je m’efforce de les rendre le plus réaliste possible, pour faire vibrer la corde « gourmande » en chacun(e) de nous !

Je me suis également donné pour objectif de me démarquer des autres boutiques par la conception même de mes bijoux. Je réalise tout à la main, je n’utilise pas de moules industriels et si je dois en utiliser un, je le fabrique moi-même. C’est un challenge, pour moi, de toujours bidouiller, chercher, tester, pour trouver des petits trucs pour rendre mes créations toujours plus réalistes et uniques ^^


Quel est le bijou de ta boutique que tu préfères et pourquoi ?

Mmh difficile ! Mon bijou préféré est souvent le dernier entré en boutique, parce qu’il est nouveau, parce que je ne me suis pas encore habituée à le voir et qu’il me fait encore saliver ! Sinon, j’aime beaucoup mes petits cookies, parce que je pense que ce sont les plus réalistes parmi ma collection et aussi parce qu’ils sont très petits et donc très discrets. J’aime cette touche gourmande subtile que mes bijoux peuvent apporter à une tenue. Sinon j’aime bien aussi mes macarons croqués, parce que les macarons sont ma petites gourmandises préférées et aussi parce qu’ils sont un peu mes produits phares, il y a quasiment toujours un macaron croqué dans chaque commande !


Y a t’il tout de même un bijou inspiré d’une gourmandise que toi tu n’aimes pas ? Laquelle ?


Ah non, ça, ça n’est pas possible ! Il faut que j’aie envie de les manger pour les réaliser au mieux. Je pense que si je devais faire une gourmandise que je n’aime pas, je ne saurais pas mettre tout ce que j’ai dedans et elle serait ratée !


Chaque pièce de ta collection véhicule une énergie particulière… Toutes semblent familières, elles ont leur histoire, leur vécu… et ne sont pas le fruit du hasard, j’imagine ??

En effet, avant de faire son entrée en boutique un bijou est d’abord imaginé (parfois dessiné), créé, modifié ; les couleurs sont pensées (toujours cette harmonie des couleurs qui m’inspire), les techniques parfois modifiées, adaptées. Il y a parfois des ratés aussi, des bijoux qui ne sortiront jamais de leur boîte ^^

Parfois, il y a aussi des bijoux qui semblent prêts mais…ce n’est pas le bon moment, je ne le sens pas, pas maintenant, alors j’attends…Et parfois ceux-là sont finalement modifiés encore ou carrément rejetés.

Vous n’imaginez pas le nombre de bijoux ratés ou non, terminés ou non qui peuvent s’accumuler dans mes boîtes ! Dans tous les cas j’ai encore des milliers d’idées en tête, et aussi pas mal de bijoux qui sont prêts à entrer en scène mais qui attendent le bon moment…



C’est une fois de plus là que l’on retrouve ton authenticité, rien n’est gratuit, tout a un sens, tout vibre, tout est art. Merci à toi pour tout ce partage !

Un dernier mot…Tu rédiges une thèse en plus de toutes ces activités artistiques… Peux tu nous expliquer comment tu réussis à gérer tout cela en même temps ? C’est tout de même très impressionnant !

Et bien je cours ! Je partage la quasi-entièreté de ma vie entre ma thèse, le nail art et ma boutique. Je crois que je suis faite pour fonctionner sous pression, j’ai toujours eu tendance à me déborder moi-même ! Mais je n’ai pas d’emploi du temps strict, je suis assez désorganisée, ce qui n’est pas fait pour m’aider soyons honnêtes !


Si tu as une dernière petite chose à nous dire… c’est ici !!

Merci d’avoir pris le temps de me lire, merci à toi Ondine de m’avoir proposé une petite place d’expression sur ton blog et…des bisouuuus ! 

Merci Tenshi!!


____________________________________________________________ 



Bien entendu, vous êtes gourmandes, et comme c'est bientôt Noël, vos faîtes attention à vos lignes. Et je suis comme vous ^^ C'est pourquoi je vous encourage à visiter cette boutique magnifique, The Pretty Candy Shop...

Avec un nom aussi mignon, une créatrice aussi talentueuse, et des gourmandises aussi inoffensives pour la ligne, vous ne pouvez décemment pas laisser passer cette belle occasion de faire du lèche-vitrine!!!



Il y a un choix indécent de petites douceurs... Pour reprendre ma grande phrase, vous entrerez vraiment dans une "petite bulle de douceur dans ce monde de brutes"...



Bon, ça me met l'eau à la bouche, je file engloutir un petit déjeuner avant une grosse journée!



J'espère que cet article vous aura plu, et j'attends vos petites bulles, vos avis sur cette nouvelle rubrique du blog. J'ai hâte de vous lire!!!

Bisettes!!

6 commentaires:

  1. Merci Bibulle pour cette belle interview, et me voici avec de nouveaux artistes à découvrir, grâce à Tenshi no Hana que je suis déjà, et qui nous a proposé de nouvelles sources d'inspiration ....

    RépondreSupprimer
  2. coucou!! c'est un super article et tenshi est une très grnade artiste du nail art je trouve!! biz

    RépondreSupprimer
  3. elle a énormément de talent!! je la suis depuis que j'ai lu cet article sur ton ancien blog!!
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh si j'ai pu te faire découvrir Tenshi j'en suis toute flattée ^^ bisous!!

      Supprimer


Pages