Réparation artisanale (maison) d'ongles naturels


Bonjour!


Je vous propose de découvrir ce qu'il est possible de faire pour un ongle naturel cassé, si l'on n'a pas envie de tout couper... Avec un tout petit peu de technicité, on peut rattraper le tir, corriger un bout manquant, et garder sa longueur, tout en renforçant le petit blessé...


Ça a l'air miraculeux, mais c'est tout bête avec le bon matériel!


Plusieurs techniques sont possibles, je vais vous en présenter deux différentes mais qui se rejoignent. Pemièrement, une réparation artisanale à la main, en résine + vernis permanent. Elle nécessite un peu de matériel, mais c'est la plus fine, la plus discrète, et la plus efficace selon moi. Deuxièmement, une réparation grâce au fameux kit Orly Nail Rescue, qui malgré ce que vous avez pu lire sur d'autres blogs fonctionne à merveille même pour les grosses casses... à condition de bien savoir s'en servir!



Ces deux méthodes sont complémentaires, et s'adressent à toutes. Si vous avez un tout petit peu de technique de prothésie ongulaire, ou que vous souhaitez en aquérir vous pouvez tenter la première, et si vous n'êtes pas forcément douée en la matière, la seconde vous ravira par sa simplicité et son efficacité...


LA RÉPARATION D'ONGLE NATUREL EN RÉSINE ET VERNIS PERMANENT



• Pourquoi la résine? On peut la modeler très très finement, et c'est un rendu très naturel.

• Pourquoi le vernis permanent? On peut le poser en couche archi-fine, ici j'ai utilisé un blanc opaque, mais trèèèèèès étalé et comme "dilué", je n'en ai pas mis assez et c'est ce qui donne la couleur d'ongle naturel parfaite!

• Protocole = Construction du bout d'ongle en résine + pose de vernis permanent blanc au bout, "dilué" pour cacher le transparent + pose de vernis permanent en base pour sceller le tout.

• L'astuce = on modèle le tout très finement, et surtout on ne construit pas son ongle jusqu'aux cuticules, ainsi à la repousse il n'y a pas de différence entre l'ongle naturel et la résine vu que la résine n'est posée qu'au bout. Ce qui permet de fondre l'un dans l'autre, c'est de polir, polir, polir polir, et ensuite de finir par une couche de base de vernis permanent qui s'enlève facilement et qui ne nécessite aucun limage. Il n'est pas question de limer l'ongle, le but n'est pas de creuser la plaque, attention!

• Le bémol = C'est solide, mais comme un ongle naturel c'est très fin, et il ne faut pas penser qu'on s'est greffé du béton armé au bout de la main non plus!! Prudence et délicatesse seront de rigueur.

J'ai fait cette réparation il y a 3 semaines, et l'ongle a repoussé dessous, elle a tenu et permis de ne pas changer ma longueur, vous n'aviez rien vu hein?? ^^








Photo ci-dessous : la limite écrite montre la zone de jonction entre la résine trèèèès fine (c'est solide!) et l'ongle naturel, j'ai poli pour qu'on ne voie pas la différence, pour ne pas marquer de volume qui se verrait sous les vernis à la repousse, et serait inesthétique...





Photo ci-dessous : après la pose du vernis permanent blanc "dilué"... J'appelle diluer le fait de n'en mettre pas assez expres, car c'est un vernis pour french, donc très blanc ; puisque je n'en mets pas assez, les pigments ne sont pas concentrés et s'étalent, ce qui permet une légère transparence. Le résultat se rapproche bien plus de la couleur d'un ongle naturel, comme vous le verrez plus bas.






Ci-dessous, vue d'ensemble : ce n'est pas plus voyant que la tâche toute moche de dédoublement de la semaine passée sur le majeur...







Ci-dessous : une couche de base et on n'en parle plus!








PRÉSENTATION DU KIT ORLY NAIL RESCUE




• Un petit pot de poudre très fine, une acrylique comme une résine extrêmement fine et qui va réagir à la colle à ongle pour se solidifier

• Une colle à pinceau spéciale

• Un polissoir, mais soyons honnêtes, il vous faudra de bonnes limes et de vrais polissoirs pour obtenir un résultat lisse et invisible, car là encore le but est de rendre invisible et solide la réparation. Si c'est pour qu'on voie la différence, ce n'est pas la peine!!



La réparation que je vous montre ici est sur mon pouce. L'an dernier il a cassé en plein milieu du bord libre, un choc direct contre une rampe dans le froid, et crac! Je n'ai rien eu envie de couper, alors j'ai gardé le petit bout - et oui, ça s'est cassé dans la rue, mais j'avais des gants^^ Et voilà le résultat. Il a bien repoussé et progressivement j'ai retrouvé l'ongle sans devoir couper.



On lit souvent que ce kit ne fonctionne pas pour les grosses casses, qu'il est à peine efficace pour les fissures, du moins moi c'est ce que j'ai lu. Et bien, c'est faux. Ce qu'il y a, c'est qu'il faut VRAIMENT mettre colle + poudre + recolle + repoudre au dessus ET en dessous de la cassures, pour englober le tout, et border sur les côtés. Ça fait une grosse bosse, un gros paté, et c'est là que votre travail d'orfèvre commence, et que vous devez limer et polir, en dessinant vous même vos volumes pour adapter la forme à votre ongle. Cette technique donne un rendu peut être moins naturel que la première, mais au moins c'est à la portée de toutes, même sans connaissance en prothésie.


Les photos sont prises l'année dernière, d'où la forme arrondie des photos... hihi!

Une fois fini : ça fait quelques bulles, mais comme c'est polis ça ne se sent pas, et une couche de base + vernis = on n'en parle plus!




La photo ci-dessous est prise après une première tentative trop fine de réparation qui n'a pas tenu, c'est pourquoi la surface de l'ongle est opaque car en cours de limage, vu qu'il y a de la matière du kit dessus... J'ai recollé avec la colle le gros morceau de vieille réparation trop fine, directement, en tenant fortement pendant plusieurs secondes (15 environ) pour que cela tienne le mieux possible.

C'est de la colle très forte, attention à la peau et aux yeux!!



Ci-dessous : ok c'est moche. Mais c'est parce que c'est AVANT le travail de polissage...!



Ci-dessous : après un début de travail de polissage c'est déjà mieux, non ?







Le kit est dispo sur Manucure et Beauté, on clique sur la photo dessous!!!

Kit de réparation vendu sur Manucure et Beauté



POUR LES DEUX TECHNIQUES, IL FAUT À TOUT PRIX...


• De trèèèès bonnes limes

• De trèèès bons polissoirs


Ce sont les clés, il faut pouvoir doser et jouer sur les textures des limes pour obtenir le résultat de finesse du grain parfait en surface. Sinon ça fait paté et plastoc, quelle que soit la technique utilisée, alors investir dans du bon matos de ce côté là est essentiel, et le meilleur site où vous avez tout ça de qualité professionnelle, c'est ici.


Il faut = lime à grain 180, 150, et polissoir doux. Avec ces trois références, vous êtes parées à tout!




... Moi je n'ai aucun mérite, j'exerce la prothésie ongulaire, donc je m'y connais en limage et en grains... Et j'ai toujours une lime sur moi, dans le sac à main, la boîte à gants...



Je remercie toutes les nouvelles abonnées à la newsletter, j'en ai eu beaucoup ces derniers jours, et bien entendu un gros merci à toutes celles qui me lisent chaque jour, et qui commentent à chaque fois ou presque... c'est un plaisir de vous lire, votre présence compte beaucoup, c'est grâce à vous que le blog vit et prend son envol petit à petit.



Comme annoncé sur facebook récemment (onglet à droite si vous voulez me suivre), j'organiserai bientôt un give away pour les abonnées à la newsletter, et les filles qui commentent régulièrement auront une chance en plus. Mais ce sera après le concours, chaque chose en son temps, et ça laisse le temps aux nouvelles de prendre leurs marques par ici!!

Un gros bisou à toutes, en tous cas, je vous adore, et j'adore vous lire, je le répète. Même si on ne se connait pas, vous avez chacune votre personnalité, et ça se sent dans vos commentaires, vos énergies, j'ai vraiment de super lectrices, et je ne vous échangerai pour rien au monde!!



Merci à vous de partager les articles chaque jour aussi sur facebook, hellocoton... C'est grâce à vous si la visibilité du blog s'étend, et je compte bien vous remercier longuement pour cela!!


Bon dimanche, et à très vite pour de nouvelles présentations!

Bisettes amicales, Bibulle...

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Coucou ma jolie Bibulle!

    Merci pour tous tes précieux conseils ^^
    J'avais déjà lu cet article sans trop appronfondir étant donné que je n'avais pas de casses...
    Et hier le drame, l'ongle de mon index s'est cassé exactement comme ton pouce :(
    Je voulais savoir si je pouvais utiliser la résine pour le recoller ? Je n'est pas le kit Orlyet je ne peux pas resté avec un ongle en moins le temps que le kit arrive ...!
    Comment enlever la résine ensuite ?
    Merci d'avance !
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Si seulement j'avais trouvé ton blog plus tôt... L'hiver, le froid et tout mon corps souffre... Je n'aurais jamais pensé que mes ongles longs et durs puissent souffrir. Et pourtant... Ils se cassent tous... Après la lecture de tes articles, je les soigne et j'attends qu'ils repoussent. Devrais peut être prévoir le kit de survi, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Merci pour tes articles. Bon week end.

    RépondreSupprimer
  3. Bibulle au secours!!!
    Tout comme toi mon ongle s'est cassé (le pouce) mais très près de la partie rose et n'ayant pas de kit de survie j'ai "jeté" la partie cassée de mon ongles.
    Je suis désespérée car j'ai l'impression que mon ongle ne repousse plus!
    Que dois je faire pour qu'il repousse dans les meilleures conditions?
    Bisous à toi

    RépondreSupprimer
  4. Coucou bibulle j'avais une petite question j'ai une amie adepte des faux ongles 'capsules et gel' moi aussi et en faite elle s'est cogné du coup elle a une fissure horizontal vraiment au milieu de la plaque et elle a même saigné aie ... Dans cette situation l'idéal serait quoi? Bisous et merci de ta réponse

    RépondreSupprimer


Pages